Mes premières rentrées sans stresser …

6C850A0A-82B0-47E8-8032-25938D398B70Voilà bien trois ans que vous me demandez un article sur la rentrée scolaire… Pfiouuuuu, à  chaque fois je me dis que ça va être trèsssss long, que je vais partir dans tous les sens…

Allez, je m’y colle cette année, parce que justement , elle risque d’être (encore) particulière cette rentrée . Pour certains ce sera la première, la grosse séparation, pour d’autres c’en sera une tout de même puisque nous autres, enseignants, avons tous  vu revenir dans nos classes en mai-juin dernier – merci covid- , et ce malgré tous nos efforts pour les rassurer, de petits élèves apeurés , ayant perdus leurs repères, ou en pleurs.

Alors on fait quoi?????

  • On évite d’en parler de trop, à l’avance, en créant ainsi un état anxiogène sans le vouloir… Pas de  » Alorsssss t’es content d’aller à l’école hein??? » répété à longueur de journée (Votre progéniture va finir par croire que vous voulez vous débarrasser d’elle !)  « Tu sais il ne faut plus faire pipi dans la culotte quand on va à l’école ,tu es grand maintenant !!!!! » ( la goutte au front du parent en panique face à la non propreté acquise : )) . Informer son enfant c’est normal, lui rabâcher l’info au risque de lui faire peur, … c’est à double tranchant! Vous pourrez avoir la mauvaise surprise par la suite du « ça y est je suis allé à l’école, c’est fini maintenant, le midi de la rentrée!)  . En ce qui concerne la propreté justement, beaucoup d’enfants ne sont pas complètement propres à l’approche de la première rentrée: pas de panique ! Cul nu dans le jardin cet été, et même si (comme je l’ai connu avec un des miens !!) votre petit chou a encore des accidents pipi à la maison, à l’école, tout se règle naturellement en l’espace de quelques jours!

 

  • On biaise : une fois de temps en temps, on lui lit une histoire sur la première rentrée, une histoire avec laquelle il accrochera (et qu’il vous réclamera du coup de son propre chef!) pour le familiariser avec ce nouveau milieu dans lequel il passera plusieurs heures par jour ; il en existe de très drôles, qui donnent un côté plutôt festif à cette inconnue qu’est l’école : pour en citer quelques-uns très connus:DSC_1162
  1. Gloups (un petit monstre qui rentre en maternelle et se bat contre ses instincts primaires de grosse bête poilue)
  2. Je veux pas aller à l’école (un indémodable de Stéphanie Blake, dont le héros est Simon le lapin, un personnage auquel les enfants s’identifient facilement; Simon refuse tout d’abord d’écouter ses parents et découvre ensuite qu’à l’école on fait plein de super activités… Forcément à la fin de la journée, il ne veut plus la quitter !)
  3. La rentrée des mamans ( ce sont les mamans qui se morfondent et les enfants qui les rassurent !!! Pas si éloigné de la réalité parfois 🙂 )
  4. Maman à l’école ( C’est mon choix pour cette année, un album raconté du point de vue de l’enfant, mais en l’occurence ici c’est maman qui ne veut pas de la séparation et fait tout pour rester en classe ! Allez du balai maman, tu déranges là  !)

D’autres sont plutôt là pour le côté douceur, séparation de la chose:

  1. Bébés chouettes (l’histoire de trois petites chouettes qui se posent un tas de question en cette nuit noire pendant laquelle leur maman n’est pas encore rentrée)
  2. Un peu perdu (comme tous les albums de Chris Haughton, il est génial; bébé chouette tombe de son nid et part à la recherche de sa maman avec le soutien des animaux de la forêt .)
  3. Devine combien je t’aime ou comment rivaliser dans la course à l’amour!

D’autres encore sont là pour laisser l’enfant exprimer le flot d’émotions que cette étape engendre :

  1. La couleur des émotions et son prolongement : Le monstre des couleurs va à l’école .
  2. Louli à l’école. (c’est un grand jour pour Louli le petit chat ; face à toutes ces nouveautés et personnes qu’il rencontre, il va connaître diverses émotions …)

Enfin, vous avez les traditionnels albums avec Câlinous, Loup, Petit ours Brun, Mimi… Et le très connu « L’école de Léon » qui relate parfaitement le déroulement d’une journée en maternelle et donne des repères aux enfants.

Si votre loulou est d’accord, on peut essayer de faire un joli dessin, une petite peinture à destination du maître ou de la maitresse que l’on rencontrera bientôt!

  • On aborde avec tact les gestes barrières, qui seront certainement à l’ordre du jour en septembre… Si pour les adultes il est facile de les mettre en place, pour une enfant de trois ans … Malheureusement il faut tous apprendre à vivre avec !

Ici un petit diaporama pédagogique avec Loup comme personnages principal :

et une vidéo sympa pour que les enfants comprennent bien l’importance d’un lavage de mains rigoureux !

  • On donne de bonnes habitudes de coucher au moins une semaine avant le grand jour : repas équilibré , rituel de la petite histoire et du câlin, dodo tôt!

 

  • On achète un joli cartable choisi par Kiki, fierté ultime et qui permettra de contenir un doudou, une tututte, un éventuel cahier, une gourde… fullsizeoutput_10c2b

 

  • On investit dans un « doudou de l’école », frère jumeau de celui qui est à la maison ou nouvelle peluche qui aura les faveurs de votre enfant et fera des retours réguliers à la maison pour lavage mais qui nous laissera l’assurance d’avoir de part et d’autre un câlineur assuré : qui n’a pas connu l’expérience de l’oubli à l’école et des grosses larmes le soir!!

 

  • On prépare de petits tips pour aider son enfant à se réconforter pendant quelques temps: 
  1. Avec le petit coeur dessiné au creux du poignet tous les matins avant le départ (on peut dessine le même sur le poignet de papa et maman !) : on explique à son loulou que s’il a un chagrin, il lui suffit de regarder ce dessin pour se souvenir que les autres membres de la famille pensent à lui et viendront le chercher bientôt! c’est extrêmement connu en crèche et en maternelle depuis longtemps, et ça marche bien! Un article intéressant par une maman qui l’a testé, Marjolaine  ici !fullsizeoutput_10f2d
  2. Avec des petits tatoos qui auront le même effet : par ici , ici, ici ou encore ici !
  3. Avec des petits doudous qui permettent à l’enfant d’exprimer ses émotions au travers d’un personnage : Ça se passe chez Pipouette !
  4.  Toujours sur le même shop, des petits visages réconfortants à caresser et à glisser dans le cartable… 
  5. Encore une astuce,  avec des petits mots doux ou dessins glissés dans une pochette , à l’intérieur du cartable! Un modèle dispo chez Maéva du blog Les mercredis sous la pluie.
  6. Enfin, le must have, un petit chèche ou tee-shirt parfumé à l’odeur de maman…

    Processed with VSCO with a4 preset
    Pipouette se décline également en tatoo!
  • La veille de rentrée, on passe une journée à la cool, on se câline, on fait une balade en forêt, on fait un joli bouquet ou un gâteau en famille… Bref on passe un moment agréable avec ses proches!B2CA26D3-5881-4F86-9173-DB05ADF9A088
  • Le jour même, au placard les combinaisons trop canons, les baskets dernier cri à lacets, les robes avec 20 boutons … On privilégie un réveil en douceur et une préparation dans le calme pour un matin sans stress une petit tenue comfy et facile à ôter! Un petit robe d’été, un short en coton et tee-shirt coloré… C’est parfait ! On n’oublie pas de régler le réveil « un peu » en avance ce jour-là :))

DSC_0461

Ah oui, et surtout, on garde en tête que nos enfants sont des éponges… Si vous, vous êtes sereins, minichou le sera aussi! Si vous le laissez la gorge nouée et la larme à l’oeil devant la porte de l’école, collé au grillage, c’est comme les animaux, il le sentira et adieu Ginette  !! Alors … Relax, et courage à vos coeurs de papa set mamans!

Voilà, j’espère que cela vous sera utile!

la bise,

Audrey

2 commentaires sur “Mes premières rentrées sans stresser …

  1. Bonjour je vous remercie pour cet article très utile à quelques jours de la 1ère rentrée de ma fille. Je ne sais pas si vous pourrez me répondre mais je me demande s’il est plus judicieux (pour une rentrée en douceur) de venir la récupérer à midi le 1er jour ou de suite la mettre à la cantine ? Je suis un peu perdue… je vous remercie
    Bien à vous
    Élodie

    J'aime

    1. Bonjour Elodie ! Ici , les petits ne mangent pas à la cantine le premier jour ! Effectivement quand on peut le faire je trouve que ça permet de rentrer en douceur … et de les habituer petit à petit à la journée complète !:))

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s